Une image vaut mille mots à ce que l'on prétend ; donc, voici la bête.

Je me nomme Claude Belcourt. Je suis né à Montréal en 1953. J'habite à Laval, tout juste sa banlieue. J'y ai grandi, j'y ai ma maison et élevé ma famille.

Bienvenue chez moi.

Assis au salon, préférez-vous l'hiver ?

ou l'été ?

J'ai exercé plusieurs métiers ; concierge, débardeur en entrepôt, empaqueteur, gardien, rénovateur, musicien, chef de chorale, auteur-compositeur-interprète, rédacteur, écrivain, enseignant en français.

Voici mon bureau à la maison.

J'ai eu l'idée de créer ce site afin de quitter le support papier pour l'écriture et la diffusion. Pour ce qui est du thème central — Prière — il s'est imposé sans que je ne songe même à le discuter. L'objectif de ce site n'est aucunement de faire la promotion d'une religion. Il s'agit plutôt, par le biais de courtes nouvelles littéraires, de chercher à situer l'homme actuel et à donner un sens à cette mouvance individualiste dans laquelle il s'est installé.

Tant qu'aux illustrations accompagnant les nouvelles, ce sont des aquarelles de mon cru.

Je vous laisse sur celle-ci, que j'ai réalisée à Marcilly, hameau de Igé, dans le Perche français, en 1993. Elle représente la chapelle romane où mon ancêtre français aurait sans doute été baptisé. Quittant le lieu-dit La Lorandière, tout à côté de Marcilly, Jules Trottier et sa femme Catherine Loyseau sont arrivés à Trois-Rivières en Nouvelle-France à l'été 1646 pour s'installer peu de temps après à Batiscan.

Chapelle de Marcilly : aquarelle pour Prières
Retour à la page d'accueil